Le guide pour une campagne Google Shopping réussie

La publicité shopping sur Google est un excellent moyen de toucher des cibles pertinentes et d’atteindre des taux de conversion élevés pour les sites e-commerce. Si vous souhaitez créer des annonces Shopping sur la plateforme du fameux moteur de recherche, nous vous conseillons de lire cet article avant de vous lancer.

En effet, une campagne Google Shopping ne se fait pas au hasard. Découvrez quels sont les différents avantages de ce type de publicité pour votre stratégie digitale. Nous vous listerons ensuite les principaux facteurs clés qui peuvent permettre à une campagne Shopping standard d’être véritablement efficace auprès d’un public cible.

Nous répondrons à vos questions dans les commentaires.

Pourquoi miser sur Google Shopping pour une stratégie digitale réussie ?

Les campagnes Google Shopping représentent un outil pertinent pour mettre en avant des produits et leurs avantages. Google Shopping vise directement les personnes qui se trouvent en plein coeur du processus d’achat et qui comparent activement des produits sur le web. Ce type d’annonces permet aux internautes de visualiser vos produits directement aux côtés de ceux de vos concurrents. Ainsi, si vous possédez un commerce en ligne, il peut s’agir pour vous d’une opportunité à saisir pour vous mettre en concurrence sur le marché et obtenir un meilleur taux de conversion.

guide-campagne-google-shopping

Maintenant que vous connaissez les avantages des campagnes Google Shopping, découvrez quelques astuces pour accroître leur efficacité.

1. Paramétrer le compte Merchant Center

Il s’agit de la première étape à réaliser pour toute campagne Shopping. Merchant Center est un outil qui agit comme intermédiaire entre les boutiques en ligne et le moteur de recherche Google.

Le paramétrage d’un compte Merchant Center n’est pas compliqué, mais nécessite davantage d’étapes que pour Google Analytics ou encore Google Ads. Premièrement, vous devez posséder un compte Google. Un compte Google My Business complet vous sera aussi nécessaire, afin de synchroniser certaines informations sur votre entreprise. Il vous faudra aussi un compte Google Ads, qui vous permettra par la suite de créer des annonces et gérer vos campagnes.

Attention, si votre Merchant Center n’est pas bien paramétré, vous ne pourrez pas créer et diffuser des annonces.

Une fois cette étape réalisée, il faudra installer et paramétrer un plugin sur le CMS de votre site, afin que les flux de produits puissent être mis à jour automatiquement. Nous reviendrons plus en détails sur la configuration des flux de produits au coeur de cet article. Suite à cela, vous pourrez débuter la réflexion et la mise en place de votre campagne Google Shopping sur Google Ads.

2. Réfléchir à une stratégie cohérente

Votre stratégie ne doit surtout pas se faire au hasard puisqu’elle est essentielle pour obtenir des résultats satisfaisants. Découvrez les étapes à ne pas manquer pour une stratégie Google Shopping efficace.

La définition des priorités

Cette étape est cruciale puisqu’elle va déterminer quel type de produits vous allez mettre en avant au cours de votre campagne. Vous devez choisir quelle est votre priorité, à savoir :

  • La priorité haute : Utilisez cette stratégie si l’une de vos campagnes Google Shopping est liée à des produits très rentables et que vous souhaitez les mettre en avant.
  • La priorité faible : Attribuez cette priorité à des campagnes qui ne sont pas déterminantes pour votre commerce.

Vos priorités l’emportent sur le montant de l’enchère. Cela signifie que si deux de vos campagnes contiennent un même produit, celle qui aura la priorité haute l’emportera, même si l’enchère de la seconde est plus élevé. Inversement, lorsque le niveau de priorité est le même, c’est l’enchère la plus élevée qui sera prise en compte.

Les stratégies d’audience

Google Ads vous propose des stratégies d’audience pour vos campagnes Shopping. Il est important de l’adapter selon votre objectif principal, à savoir acquérir de nouveaux clients, fidéliser vos clients ou encore maximiser la valeur client. Dans le cas contraire, vos campagnes ne s’adresseront pas aux bonnes cibles et ne pourront être réellement efficaces.

Parmi ces stratégies d’enchères, vous pourrez choisir entre :

  • Les audiences similaires : elles ont pour but de cibler des audiences semblables aux visiteurs de votre site.
  • RLSA : cette stratégie vous permet de toucher les personnes ayant déjà consulté vos produits, sans convertir, le tout grâce au remarketing.
  • Le ciblage par liste de clients : aussi appelé “Customer Match”, cette stratégie est efficace pour susciter à nouveau l’engagement de vos clients déjà présents au sein de votre base de données, mais aussi pour toucher des utilisateurs ayant un profil similaire.

Les enchères et le budget

Comme pour toute campagne publicitaire, un budget est à définir. Une fois cette étape réalisée, il faut choisir quel type d’enchère utiliser. Ils se déterminent en fonction de votre budget, mais surtout en fonction de votre objectif.

Les réseaux de Google

Par défaut, les campagnes Shopping sont diffusées sur différents réseaux de Google : le réseau de recherche, les partenaires du réseau de recherche, YouTube et Google Discover sur le réseau Display. Vous devez donc paramétrer cet aspect de la campagne selon vos préférences.

Pays et Zones

Pour la bonne gestion de votre budget, mais surtout pour toucher les bonnes cibles, veillez à définir les pays et les zones sur lesquelles vous souhaitez que votre campagne et vos annonces soient diffusées.

Par exemple, si vous possédez un site e-commerce français, mais que vous ne pouvez pas assurer la livraison en Corse ou dans les Alpes, veillez à exclure ces régions.

Produits en magasin

Si vous possédez des magasins physiques, vous pouvez choisir d’inclure des produits vendus dans vos boutiques au sein des vos campagnes Google Shopping. Il vous suffit de cocher la case « Activer la diffusion d’annonces pour les produits vendus dans les magasins locaux ». La seule condition est que vos produits et leurs données doivent être présents au sein de votre Google Merchant Center.

Besoin d’aide pour la création de votre stratégie ?
Chez Web Hors piste, un expert saura définir la bonne stratégie Shopping à adopter pour votre cible et créer une campagne qui répond à vos besoins.

3. Définir le type d’annonces Google Shopping

Une fois votre campagne configurée, vous devrez créer des annonces. Elles vous permettront d’organiser et de promouvoir vos produits en seulement quelques clics. Pour les campagnes Google Shopping standards, vous disposez de trois options :

  • Les annonces Shopping pour un produit : elles vous permettent de présenter simplement un produit sélectionné à partir des données produit enregistrées sur Merchant Center pour la campagne. Pour chaque produit, une photo, un titre, le prix du produit, ainsi que le nom de votre entreprise ou magasin seront publiés.
  • Les annonces « Showcase Shopping » : ce type d’annonces vous permet de regrouper différents produits au sein d’une même annonce. Elle propose ainsi aux utilisateurs de comparer instantanément des produits d’une même entreprise qui pourraient potentiellement les intéresser.
  • Les annonces catalogue produits en magasin : elles utilisent les données de flux créés sur Merchant Center dans le but d’attirer les utilisateurs du réseau Display de Google en magasin physique grâce à des visuels optimisés à cet effet.
guide-campagnes-google-ads-shopping

4. Configuration du flux produits

Pour qu’une campagne puisse fonctionner, il est indispensable de créer des flux produits. Cela vous permettra d’ajouter ou supprimer vos produits dans Merchant Center, qui seront par la suite synchronisés avec vos annonces Shopping.

Assurer la qualité des informations renseignées

Pour que vos flux produits soient pris en compte, vous devez veiller à configurer les attributs qui décrivent les produits. Ils permettent de déterminer le titre, la disponibilité, ou encore l’identifiant des produits.

Pour créer vos flux de manière manuelle, il est important d’utiliser un des formats de fichiers suggérés : le format texte (.txt) ou le format XML (.xml).

Attention à ne pas oublier de modifier vos flux lorsque votre catalogue évolue (disponibilité, prix et les attributs libellés personnalisés).

Veiller à la qualité des images

Pour être acceptées par Google, les images doivent être de bonne qualité, et faire 250×250 pixels pour les produits vestimentaires et 100×100 pixels pour les autres catégories de produits. Les produits doivent être mis en avant devant un fond blanc, sans autres éléments. Vous pourrez également ajouter des images additionnelles qui vous permettront de présenter vos produits sous différents angles et ainsi compléter la description.

5. Analyser les données et ajuster la campagne

Chaque campagne Google Shopping est unique. En effet, tous les secteurs d’activité et entreprises ne se valent pas. Il est donc difficile d’appréhender une campagne et de garantir des résultats efficaces dès le premier coup, même en appliquant tous nos conseils.

C’est pourquoi il est essentiel de surveiller quotidiennement les retombées de la campagne et de comprendre les données. Celles-ci vous permettront par la suite de réajuster votre campagne en fonction de ce que vous observez.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il n’est pas difficile de mettre en place une campagne Google Shopping, à condition de respecter certaines consignes. Il est important de prendre en considération chaque paramètre de campagne, de la stratégie à la technique en passant par les descriptifs, pour s’assurer une réelle mise en concurrence sur la plateforme Shopping.

Consultez notre piste bleue pour plus d’informations, puis demandez un audit technique de vos campagnes Google Ads.

N’hésitez pas à poser vos questions, ou laissez nous un petit mot en commentaire pour partager votre expérience d’optimisation de vos campagnes Google Shopping!

Laissez un commentaire ou une questions

Votre adresse mail ne sera pas publique. * = champ obligatoires