Le taux de rebond est un KPI très important en marketing digital. Cette métrique permet d’interpréter le niveau de qualité des pages de destination d’un site web. Selon les sites, un taux de rebond trop élevé peut être considéré comme un signal d’alerte. Par conséquent, nombreux sont les gestionnaires de sites qui souhaitent optimiser ce taux.

Dans cet article, nous vous aidons à comprendre l’intérêt du taux de rebond pour mesurer les performances de votre site internet. Nous vous donnons également quelques conseils efficaces pour améliorer ce taux sur le long terme.

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Le taux de rebond est un indicateur qui permet de mesurer la proportion de rebond sur un site internet. En marketing digital, un rebond équivaut à une visite qui s’arrête uniquement à la page de destination, sans aucune action. Par exemple, un taux de rebond de 50% signifie que pour la moitié des visites, une seule page a été vue.

Avec Google Tag Manager, il est possible de tracker divers événements sur un site web : clics sur un bouton, scroll, inscription à une newsletter, envoi de formulaire et bien d’autres encore ! En plus d’analyser les performances de votre site, paramétrer le suivi de ces actions permet d’en connaître plus sur le comportement des utilisateurs.

Vous devez noter qu’ajouter ce type d’objectifs dans Google Analytics impacte votre taux de rebond

Mises en situation

1. Vous n’avez paramétré aucun objectif dans votre vue Google Analytics.

→ Un utilisateur se rend sur votre site, visite la page d’accueil, scroll vers le bas et quitte le site.

→ Google Analytics considère cette visite comme un rebond, puisque l’utilisateur n’a réalisé aucune action visible pour une vue sans paramètres spécifiques.

2. Vous avez configuré le tracking du scroll sur vos pages.

→ Un utilisateur se rend sur votre site, visite la page d’accueil, scroll vers le bas et quitte le site.

→ Google Analytics ne rattache pas de rebond à cette visite. En effet, grâce au paramétrage de l’objectif, l’outil d’analyse a en sa possession des données liées à l’activité de l’internaute sur le site web.

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Un taux de rebond élevé n’est pas toujours synonyme de mauvais résultats. En effet, certaines catégories de sites web enregistrent généralement un taux de rebond élevé, voire proche de 100%. C’est le cas des blogs, des forums ou encore des sites One page

Ainsi, pour analyser votre taux de rebond, interrogez-vous sur votre objectif et la configuration de votre site internet. Pour de nombreux sites, le taux de rebond est un KPI pertinent pour analyser la pertinence des pages de destination. C’est notamment le cas des sites avec des objectifs tels que la vente, le contact ou encore la prise de rendez-vous. Dans ces cas précis, plus le taux de rebond est bas, plus les résultats sont optimistes.

taux-de-rebond-google-analytics

Comment améliorer le taux de rebond d’un site ?

Si le taux de rebond est un KPI pertinent pour votre activité, voici quelques astuces pour l’optimiser.

1. Travailler le design

Premièrement, il faut savoir que le design joue un rôle important dans la qualité de l’expérience utilisateur sur un site. En effet, tout comme la vitrine d’un établissement, il s’agit de la première impression qu’ont les utilisateurs concernant votre entreprise. Il est donc primordial de soigner l’apparence de vos pages de destination. Sur le web, préférez miser sur la simplicité et la lisibilité : évitez les couleurs vives et les designs surchargés.

2. Optimiser le contenu

Bien évidemment, la pertinence du contenu est essentielle pour obtenir un bon taux de rebond. Premièrement, nous vous conseillons de vous assurer que tout soit cohérent : titres, textes, images, et méta-descriptions. En effet, votre site doit être référencé sur des thématiques cohérentes et des mots-clés en rapport avec votre cœur de métier

C’est d’autant plus le cas pour vos campagnes payantes sur le réseau de recherche. Si vous en diffusez, vérifiez régulièrement les termes de recherche associés aux mots-clés préalablement choisis. En effet, vous verrez rapidement s’il est nécessaire d’affiner vos mots-clés. 

Exemple

Vous êtes une entreprise spécialisée dans la vente de cuisines sur-mesure. Vous ciblez le mot-clé “cuisine”. Certes, vous toucherez une petite proportion de personnes susceptibles de convertir, mais vous toucherez surtout des personnes en recherche d’inspiration, ou pire, qui souhaitent préparer leur repas : “cuisine en marbre”, “cuisine marocaine”, “comment réparer la hotte de cuisine”…  Le taux de rebond risque donc d’être fortement impacté !

3. Veiller à l’ergonomie du site 

Lors de la conception ou la refonte de votre site, pensez à créer une arborescence facilement lisible. Le parcours de l’utilisateur doit être fluide, notamment sur mobile. Par exemple, un menu difficile à trouver depuis la page de destination risque d’impacter négativement le taux de rebond.

experience-utilisateur-site-web

4. Créer un maillage interne

Vous ne souhaitez pas que les utilisateurs quittent votre site sans visiter d’autres pages ? Ajouter des appels à l’action au-dessus de la ligne de flottaison. Ces CTA doivent être visibles et pertinents. Pour bien les choisir, essayez de vous mettre à la place des internautes : Quels sont leurs besoins ? Que cherchent-ils ? Quels sont leurs objectifs ?

5. Optimiser la vitesse du site

C’est évident, les internautes n’aiment pas perdre leur temps. Si votre site est trop lent, les utilisateurs iront certainement voir ailleurs. Nous vous conseillons de vérifier le temps de chargement de vos pages sur ordinateur, tablette et mobile. Bien souvent, les images et vidéos sont à l’origine du ralentissement. Certains outils comme GTmetrix et PageSpeed Insights de Google pourront vous donner des pistes pour optimiser la vitesse de votre site.

6. Ajouter des éléments de réassurance

Sur le web, les utilisateurs ont besoin d’être rassurés. Beaucoup ont déjà vécu de mauvaises expériences et ne souhaitent pas les réitérer. Voici quelques exemples pour convaincre les internautes du sérieux de votre entreprise et de la qualité de vos produits/services :

  • avis sur l’entreprise (Google My Business, Avis Garantis…),
  • avis sur les produits,
  • blocs de réassurance,
  • chatbot ou boîte de conversation avec un interlocuteur réel,
  • transformer le négatif en positif (exemple : remplacer “rupture de stock” par “victime de son succès”, donner la possibilité d’être notifié des retours en stock…)
  • etc. 

7. Ajouter des fonctionnalités qui améliorent l’expérience utilisateur

Pour terminer, nous vous conseillons de réfléchir à des fonctionnalités pertinentes pour pousser vos cibles à continuer leur visite. Pour le e-commerce, il peut s’agir de produits similaires situés en-dessous des fiches produits. Pour les blogs, l’ajout d’autres sujets en lien avec l’article est aussi pertinent.

Conclusion

Le taux de rebond est souvent au cœur des préoccupations des webmarketeurs. Cependant, cette métrique liée au marketing digital est à prendre avec des pincettes. En effet, elle doit être analysée en fonction du contexte : entreprise, type de clientèle, objectifs, configuration du site web…

Plusieurs options peuvent être envisagées pour les sites pour lesquels le taux de rebond doit être optimisé. En effet, comme vous avez pu le lire dans cet article, il existe de nombreuses possibilités, qui peuvent être actionnées une par une ou en simultané.

Comment Web Hors Piste peut m'aider

Besoin d’aide dans l’optimisation et la gestion de vos campagnes payantes ou dans l’analyse de votre site web ? Chez Web Hors Piste [agence marketing digital], des spécialistes sont à votre disposition pour vous aider à être visible sur le web.

Nos Derniers Articles 

Découvrez dans notre blog SEO les dernières actualités de Référencement Naturel, les mises à jour de l’algorithme Google et des bonnes pratiques pour l’optimisation SEO de votre site.

Analyse sémantique en SEO : les meilleurs outils

Analyse sémantique en SEO : les meilleurs outils

Pour nous autre, humain, comprendre le sens d’un texte est quelque chose de plutôt facile, nous reconnaissons les mots selon le contexte utilisé. Cependant, pour les machines, la chose est bien moins évidente.

Trouver des mots clés en SEO : 13 OUTILS GRATUITS

Trouver des mots clés en SEO : 13 OUTILS GRATUITS

Qui dit stratégie SEO, dit forcément mots-clés, mais comment les trouver une fois qu’on a fait le tour de ses idées ? On peut, dans ce cas-là, utiliser des outils. Dans cet article, on va vous lister quelques outils utiles dans votre recherche de mots clés.

Comment bien référencer ses vidéos sur YouTube ? Nos astuces

Comment bien référencer ses vidéos sur YouTube ? Nos astuces

Vous venez de vous lancer sur YouTube, mais personne ne regarde vos vidéos ? Vous aimeriez gagner en visibilité ? Dans cet article, nous allons vous lister les bonnes pratiques à appliquer pour être mis en avant par l’algorithme de YouTube.

Nous partageons avec nos clients les dernières nouveautés dans le digital. Si cela vous intéresse, profitez-en