Comment aménager sa stratégie digitale en période de crise ?

Alors qu’une crise sanitaire sans précédent affecte la France et le monde, nombreux sont ceux à s’interroger sur les incidences réelles du COVID-19 sur le comportement des internautes et cyberacheteurs. Comment anticiper et modifier ses actions digitales quand la demande évolue ?

L’équipe de Web Hors Piste s’est posé la question et vous propose de faire le point ensemble. À la fin de cet article vous devriez être capable de :

  • Comprendre l’évolution des comportements consommateur pendant cette crise
  • Comprendre l’importance d’adapter sa stratégie digitale en période de crise
  • Évaluer la pertinence des différentes stratégies de marketing digital
  • Saisir l’opportunité de travailler son branding en cette période creuse

N’hésitez pas à nous faire vos retours d’expériences sur la façon dont vous gérez cette crise et optimisez votre présence digitale en commentaires 🔬🧪

comportement-cyberacheteur-webmarketing

I La chute : un parcours client bouleversé.

C’est un fait : les tendances du trafic web français sont profondément modifiées avec l’épidémie de Coronavirus. De l’agence de voyage en ligne au e-commerce en passant par la plateforme de location de véhicules…Tous les secteurs semblent touchés.

En effet, et pour cause, les mesures de confinement ont modifiées les préoccupations des consommateurs français. Ces derniers vont naturellement délaisser certaines catégories de produit (la mode et le textile par exemple) pour se recentrer sur la satisfaction de besoins plus primaires (l’alimentaire). À cet égard, la fréquentation des sites de courses en ligne a fait un bon de 40% au mois de février dernier…Une tendance qui devrait se confirmer dans les prochaines semaines avec l’extension de la période de confinement. 

Le graphique de Google Trends ci-dessous témoigne bien de ce regain d’intérêt vertigineux pour la requête « courses en ligne » :

II Les pistes : quelle priorité stratégique pour mon business?

Avant de vouloir déployer un plan d’attaque, il faut d’abord définir les objectifs digitaux de votre stratégie webmarketing pendant et après cette période si particulière. C’est seulement en étudiant et confrontant la pertinence de chacun de ces objectifs aux moyens digitaux disponibles et aux capacités de votre entreprise (logistique notamment) et aux limitations induites par la crise que vous initierez un plan d’action gagnant. Aussi rappelez-vous qu’en marketing digital vous pouvez-choisir :

  • D’attirer : via une stratégie d’acquisition ou une stratégie de génération.
  • De convertir : vous souhaitez transformer le trafic en valeur.
  • De fidéliser : vous voulez prolonger la valeur dégagée dans le temps.

Avez-vous d’ores et déjà une piste sur ce qui pourrait le mieux fonctionner pour votre entreprise en cette période ? 🤔Etudions les différentes options ensemble.

1. Choisir d'attirer...

Très concrètement, il s’agit de faire venir du trafic qualifié sur votre site. On peut donc classer ce mode d’action en deux sous-catégories : les stratégies d’acquisition et les stratégies de génération.

En optant pour l’acquisition, vous choisissez des leviers marketing (comme l’e-mailing, l’affiliation, le PPC) dans le dessein de récolter (rapidement) un apport en trafic sur votre site… Le problème, (et ça ne vous aura probablement pas échappé) c’est que le trafic des sites connait une période de secousses : les visites se font plus rares car les internautes sont globalement moins tournés vers l’achat de produits de seconde nécessité. Pour cette raison, beaucoup d’annonceurs vont préférer limiter leurs dépenses liées à l’acquisition (imaginez devoir dépenser du budget pour attirer des internautes qui, de toute façon, ne souhaite pas passer une commande pour l’instant) et attendre un peu pour reprendre. Attention, ce choix se fait bien évidemment en prenant en considération la nature de votre offre/produits : une boutique en ligne de jeux de société pourrait par exemple tout à fait choisir d’opter pour une stratégie d’acquisition pour attirer ses cibles sur son site e-commerce (à condition que la livraison soit toujours assurée). En effet, les ventes de jeux de société ont bondi de 83% entre le 16 et le 22 mars par rapport à 2019. On comprend que le secteur connaît une demande réelle : le confinement pousse les parents à trouver des alternatives au Monopoly pour occuper les enfants restés à la maison.

La deuxième option pour attirer, c’est la stratégie de génération. Il s’agit ici de faire connaître votre entreprise auprès de sa cible. Contrairement à la stratégie d’acquisition, son déroulement ne va pas aboutir sur un apport immédiat en trafic (nous en reparlerons plus tard). Les actions que vous pouvez sélectionner si vous décidez d’orienter votre webmarketing vers la génération relèvent essentiellement des relations presse sur les réseaux sociaux, de la publication de contenu ou encore de l’optimisation SEO.

2. Choisir de convertir...

Valider un panier, s’inscrire à une newsletter, à un service, valider un lead… C’est tout cela la conversion. Autant vous dire qu’il s’agit d’un maillon essentiel dans la chaîne de création de valeur (après avoir capté la valeur, encore faut-il la transformer). Pour les produits de seconde nécessité, on ne peut pas dire qu’il s’agisse d’une période favorable pour consacrer l’effort marketing sur des objectifs de conversion. La surveillance d’indicateurs comme votre taux de conversion mais aussi votre nombre de ventes (si votre site est un e-commerce), de leads (pour un site transactionnel) ou votre nombre d’inscriptions (pour les sites de service en ligne) vous ont d’ailleurs certainement déjà alarmés sur le potentiel de votre site à convertir pendant cette période.

3. Choisir de fidéliser...

Lancer une campagne d’e-mailing à destination de vos meilleurs clients pourrait s’inscrire dans une stratégie de fidélisation, et fonctionner. Attention toutefois à adapter votre message de communication au contexte, en veillant à conserver une démarche authentique et sincère lorsque vous vous adresserez à votre clientèle…Au risque de dégrader votre image de marque.

Pour toutes ses raisons, nous pensons chez Web Hors Piste qu’il pourrait vous être utile de glisser progressivement vers une stratégie de génération…

III L’idée : capitaliser sur sa notoriété.

Chez Web Hors Piste, nous sommes persuadés que mettre l’accent sur une stratégie de branding en ce moment est le plus pertinent. Bien sûr, il ne s’agit pas d’une possibilité unique mais cette solution aura le mérite de convenir à tous types d’entreprises présentes sur la toile.

En choisissant de travailler la notoriété de votre entreprise ou de votre marque en ce moment, vous faites le choix d’une tactique de capitalisation sur le plus long terme.

Prenons un exemple concret : si vous décidez de profiter de cette période pour vous lancer dans un chantier SEO, environ 3 à 6 mois pourront être nécessaires pour apprécier vos efforts marketing… De cette manière, quand la demande repartira à la hausse, la position de votre site sur la SERP sera bien meilleure, tout comme la probabilité de vous trouver.

Voici quelques pistes de leviers et tactiques qui vous permettront d’optimiser votre notoriété sur le web :

  • Optimiser le SEO en travaillant le contenu de son site internet
  • Développer une ligne éditoriale pour ses réseaux sociaux
  • Créer et relayer des vidéos sur Youtube
  • Rédiger et publier des livres blancs
  • Garder un contact de soutien avec sa communauté pendant cette période

Rappelez-vous enfin que prioriser une stratégie de branding, c’est choisir d’impacter d’autres leviers marketing plus tard (objectifs conatifs) car les actions auront attiré l’attention des internautes (objectif cognitif), et si bien menées, suscité leur intérêt (objectif affectif).

Conclusion

Il est évident que la période que nous connaissons actuellement affecte votre entreprise : la demande évolue car vos internautes changent leurs habitudes de consommation. Au final, le meilleur conseil que nous pourrions vous donner est de vous préparer à la reprise d’activité de ses prochaines semaines en aménageant votre plan de marketing digital. Parce que vos cibles consomment actuellement davantage de contenu et est plus encline à l’écoute, un glissement vers des stratégies de génération semble pertinent en cette période de crise du COVID-19. Aussi, restez optimistes (cette crise est temporaire!) et travaillez sur votre notoriété en valorisant la relation de votre entreprise avec sa communauté sur la durée…Vos efforts paieront bientôt.

 

Découvrez ici 👉la liste des actions prises par Google pour répondre à la crise COVID-19

Comment Web Hors Piste peut aider mon entreprise ?

L’équipe Web Hors Piste vous accompagne gratuitement pendant la période crise COVID-19 pour définir et optimiser la stratégie digitale de votre entreprise.
Si vous avez besoin d’aide pendant cette crise, n’hésitez pas à nous contacter et demander l’avis d’un expert pour sauver votre plan et votre budget de communication digitale.

6 Commentaires
    • Merci Emilie pour ton retour
      C’est un plaisir de savoir que nos articles sur le marketing digital égayeront tes journée pendant le confinement 🙂
      Préparons une bonne stratégie webmarketing pour la reprise !

  • Bonjour, bel article. Précision tout de même, que le niveau et la fréquence d’actions en termes d’acquisition client ou de prospection digitale, en cette période de crise sanitaire, dépendent surtout du type de produit ou service commercialisé. En effet, n’ayant aucun visibilité financière actuellement, les décideurs ne prendront en charge aucune nouvelle dépense pour le moment. Par contre, ils sont bien plus ouverts à une prospection passive et informative leur permettant d’acquérir dans un premier temps une certaine confiance, consolidée par un achat ultérieur, certainement lors de la future (nous espérons !) période de déconfinement. A bientôt (top blog !)

Laissez un commentaire ou une questions

Votre adresse mail ne sera pas publique. * = champ obligatoires